Accueil > Equipements Aquatiques > Actualités, projets > Inauguration du Centre aquatique

Inauguration du Centre aquatique AQUARIVES

Contenu de la page : Inauguration du Centre aquatique AQUARIVES

Le Samedi 3 juillet 2021, le Président de RIVES DE MOSELLE Julien FREYBURGER, Monsieur le Député Belkhir BELHADDAD, Madame Valérie ROMILLY - Conseillère Départementale - Vice-Présidente et Maire de HAGONDANGE, Monsieur Rémy SADOCCO - Vice-Président et Conseiller Régional, Monsieur Jean-Claude MAHLER - ancien Maire de HAGONDANGE et Monsieur Bastien GRANDIN – Directeur du centre aquatique géré par le délégataire de service PRESTALIS ont inauguré AQUARIVES en présence des élus et du personnel de RIVES DE MOSELLE, du personnel du délégataire de service PRESTALIS ainsi que des entreprises prestataires.

JPEG - 5.4 Mo

AQUARIVES désormais ouvert au public depuis le Lundi 12 juillet 2021, propose des infrastructures uniques en Lorraine avec des activités très diversifiées :

  • Bassin sportif 375 m2 avec 6 couloirs
  • Pataugeoire 47m2 et aire de jeux récréatifs de 90 m2
  • Bassin mixte ludique 203 m2
  • Bassin nordique 250 m2
  • Espace forme : fitness 53 m2 et cardio-training 95 m2
  • Espace bien être (16m2 sauna et 21 m2 hammam)

JPEG - 5.3 Mo

Ce nouvel équipement, d’une surface de 14 737 m2 a été conçu par le cabinet d’architectes Chabanne et Partenaires associé à Kéo Ingénierie (Bureau d’études Fluides), Génie TEC (Bureau d’études Structures), Echologos (Bureau d’études Acousticien) et INE (Bureau d’études HQE).

Celui-ci a pour vocation de répondre aux besoins et attentes des scolaires, du grand public (familles, nageurs loisirs) mais aussi des sportifs locaux.

Les élus de RIVES DE MOSELLE ont opté pour une délégation de service public afin d’optimiser la gestion de cet équipement structurant pour le territoire. La société PRESTALIS a été retenue pour accomplir cette mission.

JPEG - 5.6 Mo

Dernière mise à jour de ces informations : 13 juillet 2021

A noter

Coût total du projet : 16 977 000 HT
AQUARIVES a bénéficié d’une subvention du Département de la Moselle à hauteur de 1 650 000 € et de la Région Grand Est pour un montant de 150 000 €.